Accueil > Partir en mobilité > Avant / après la mobilité > Poursuivre son parcours en France

Poursuivre son parcours en France

Poursuivre et terminer sa formation dans son établissement en France

Il est fréquent que la mobilité internationale se soit déroulée au cours du parcours initial de formation : à son retour de mobilité, on reprend souvent le chemin de son établissement.
L’expérience à l’étranger, via la découverte de nouveaux cours ou de tâches confiées dans le cadre d’un stage, a également aidé à définir plus précisément les projets d’avenir, tant dans la poursuite des études que dans l’orientation professionnelle.

Entrer dans la vie active et valoriser son expérience à l’étranger

La mobilité internationale a peut-être permis de valider le diplôme préparé (stage de fin d’étude, semestre final, mémoire de recherche, etc...) : il est temps de se préparer à rentrer dans la vie active. retrouvez une liste d’organismes qui pourront vous aider dans vos démarches dans ce document du CIJA :

PDF - 68.4 ko
Informations pour rechercher un emploi

Vous pouvez également vous rendre sur ces différents sites pour rechercher un travail : Portail pour les jobs destinés aux étudiants, Portail pour les jobs destinés aux jeunes diplômés et Portail pour les jobs destinés aux demandeurs d’emplois dans le secteur publique.

-  Valoriser sa mobilité sur son CV

La mobilité internationale est un atout autant sur le plan personnel que professionnel : valoriser son expérience à l’étranger dans son CV est essentiel car cela peut faire la différence ! Le portfolio Europass, le Youthpass ou la plateforme EVE, autant de façons de mettre en valeur sa mobilité.

Le CV constitue une carte d’identité professionnelle. Les entreprises en reçoivent souvent des centaines, d’où la nécessité de valoriser ses points forts. Que la mobilité ait été de type "études" ou "stage", c’est une précieuse expérience qui doit apparaître dans le CV.


© Université de Bordeaux